Tout connaître sur le TorchLight INFINITE : Mécaniques de jeu et avis

Tout connaître sur le TorchLight INFINITE : Mécaniques de jeu et avis

Bonjour, dans cet article on va examiner en détails la version mobile de Torchlight. Le jeu est en béta fermé et on va pouvoir le comparer à Diablo immortal, qui je le rappelle sort le 2 juin et Undecember, le jeu koréen pour lequel il n’y a pour le moment aucune date de sortie globale.

Au niveau de l’histoire, pour ceux qui ont joué aux versions PC, ça se passe 200 ans plus tard, donc le jeu mobile n’a pratiquement aucun lien avec Torchlight 1 et 2. On a 5 classes disponibles :

  • Le barbare, le personnage bourrin de mêlée
  • Commander, c’est une classe qui invoque des sbires à ses côtés
  • Divine shot, c’est la dps à distance
  • SpaceTime witness, un perso un peu technique qui va manipuler le temps
  • Et Frostfire, qui va utiliser la magie du feu et de la glace pour dévaster ces ennemis.

Dans l’immédiat j’ai rush sur le barbare, pour aller chercher un maximum de profondeur dans le jeu. Donc pour le gameplay des autres personnages, je publierais d’autres articles plus tard dans le mois.

Le barbare possède une jauge de rage, quand elle est au max, on entre en furie pour cogner plus vite et plus fort. Au niveau des aptitudes, le jeu est extrêmement riche, on peut choisir une compétence qui sera dépendante de notre arme, y’a franchement pas mal de choix. Dans mon cas, j’ai longtemps utilisé leap, un saut fracassant. Mais j’ai fini par changer pour le tourbillon. La raison principale, c’est que le tourbillon touche les ennemis de tellement loin que ça me permet de garder un peu de distance, ce qui est indispensable pour faire les boss.

Petit aparté sur les boss, ils ont des mécaniques de combat sympas, il faut esquiver pas mal de choses. Et justement, quand on est au corps à corps, on a absolument aucune chance de survie quand le boss fait partie des dégâts à partir de lui, on cumule tous les coups en une seule fois, c’est instant death. Par contre, la seule contrepartie à mourir, c’est qu’on perd de l’xp, mais on peut revenir au combat, le boss nous attend avec sa barre de vie déjà entamée.

Alors, on pourrait choisir plusieurs aptitudes pour faire nos dégâts, mais ça ne serait pas efficace, dans Torchlight, on va plutôt renforcer celle qu’on a choisie. Donc j’ai sélectionné le taureau enragé, c’est un sort qui me fait perdre de la vie pour faire plus de dégâts. Un sort de soin, pour compenser, comme ça j’entame le combat sans malus. Et un sort d’affaiblissement, qui réduit la défense des ennemis proches pendant 3 secondes.

Et quand y a aucun monstre, j’utilise le teleport pour gagner un peu de temps dans mes déplacements. Évidemment, ces sorts ont un coût en mana. Et c’est là que ça devient hyper complexe, la mana sert à deux choses, soit on le dépense en faisant nos sorts. Soit on condamne une partie de notre mana pour ajouter des compétences passives à nos compétences actives.

Et pareil, le panel de choix est méga important. Dans mon cas, j’ai blindé mon tourbillon pour qu’il fasse plus de dégâts bruts, de dégâts de zone et ajoute des brûlures. Dans cette mécanique, on peut aussi ajouter d’autres sorts passifs, qui vont permettre d’invoquer par exemple un élémentaire de feu. Et si je veux, je peux lui mettre transférer les passifs que j’avais ajoutés à mon tourbillon pour que ce soit lui, l’élément fort de mon gameplay.

En montant en niveau, on libère de plus en plus d’emplacements pour ajouter tous ces sorts, le gros problème, c’est qu’on est extrêmement limité en mana, donc il faut absolument faire des choix. J’imagine que je peux faire mieux, mais j’ai un peu la flemme de lire l’intégralité des compétences pour voir ce qui ferait les meilleures synergies, ce qui serait sans intérêt, parce que je roule déjà sur le jeu. D’autant plus qu’en termes de customisation.

En plus des sorts, on a plusieurs arbres de compétence. Je vous passe le détail, mais c’est pareil, y’a un panel de choix incroyable, et je vois déjà venir les centaines de guides pour expliquer quels sont les meilleurs builds pour chaque classe.

On va revenir sur les compétences. Elles ont des niveaux, plus on les utilise, plus on gagne d’expérience. Donc il va être nécessaire de farmer les compétences. Je ne vois pas trop l’intérêt de cette mécanique, peut-être parce que je n’ai pas encore compris comment fonctionnait le end game … Y’a pas de PvP et le seul Ladder que j’ai vu, c’est un classement par niveau. Donc est ce que le seul objectif du jeu sera d’atteindre le niveau 99 en un temps record ? A voir, à creuser, pour le moment j’ai pas la réponse.

Niveau, build, vous pensez que c’est bon, on a fait le tour ? Et bien non, y a encore un autre truc, les “pactes”, c’est des arbres supplémentaires. Sauf que ceux-là, ils fonctionnent avec un système d’invocation pour débloquer des bestioles avec lesquelles on va pactiser pour débloquer des arbres de choix supplémentaires.. Avec les invocations offertes par le jeu, j’ai su en débloquer plusieurs, il y a entre autres un boon, qui permet d’avoir plus de chances d’avoir des objets rares. C’est évidemment le premier sur lequel j’ai investi mes points. un second qui améliore les dégâts des compagnons, donc typiquement l’invocation de magma qui me suit partout. Et le troisième qui augmente toutes les compétences qui infligent des dégâts sur le temps.

Les bestioles légendaires sont évidemment plus intéressantes. Niveau % de chance sur ce système gacha, on a 2% de chance jusqu’au 50ème tirage. Et ensuite on gagne +2% a chaque tirage jusqu’à avoir notre légendaire. Donc au 80eme voeux, on a 60% de chance, et au pire des cas il faudra faire 100 invocations. Le problème, c’est que pour obtenir la monnaie, ya uniquement les succès.

Les petites découvertes qu’on trouve un peu partout dans l’aventure et le passe de combat. Petit bonus, un de ces adorables monstres peut nous suivre sur le terrain. Hormis, les armes et les boucliers, le reste du matériel ne change pas l’apparence de votre personnage. Ce qui permet aux devs d’inclure une autre mécanique d’invocation pour obtenir des skins.Parce que sinon, notre perso reste tel qu’il est du début à la fin du jeu.

Y’en a pour beaucoup de choses, les personnages, chaque type d’arme, des décorations supplémentaires pour la tête, le dos, des animations sur les compétences, les traces de pas ou le teleport. Alors, j’ai pas encore parlé, de l’équipement, chaque pièce apporte un lot de stat. Gros défaut dans cette bêta, comme au tout début de diablo 3, on trouve du matos pour n’importe quelle classe, donc avec mon barbare, je trouve des arcs, des baguettes, et des griffes, qui remplissent l’inventaire pour rien et finissent au recyclage à chaque fois. Il y a plusieurs niveaux de rareté, Les objets légendaires ont probablement un peu plus de statistiques, Mais personnellement, j’ai pas tellement vu la différence, parceque j’équipe majoritairement des objets non légendaires. Tout le matos en trop finit démantelé pour obtenir des fragments qui servent à fabriquer des objets, ou à ajouter des stats aux objets existants.

Ce qui est sympas, c’est qu’on peut choisir la statistique qu’on veut ajouter. Y-a quand même une légère RNG, sur le montant attribué pour la stat qu’on choisit. Le jeu fonctionne avec un système de saison. Yaura une mécanique différente à chaque saison, pendant la bêta on a un système de corrosion, c’est une jauge qu’on fait monter en tuant des monstres, quand elle est pleine, on clique dessus pour faire apparaître un mini boss et on récupère des objets supplémentaires. Et avec de la chance, ça fait pop un PNJ, qui nous offre la possibilité de corrompre un équipement de manière aléatoire pour remplacer le bonus principal de l’objet, ou d’améliorer des stats déjà présentes si on a un peu plus de chance.

Est ce qu’il faut une machine de course pour faire tourner le jeu ? Oui, si on veut tout mettre à fond, mais si on met tout au minimum, le rendu est similaire à archero, donc si vous pouvez jouer à archero, alors vous pourrez jouer à torchlight.

Est ce que le jeu est Pay 2 win ? Pas du tout, le jeu est 100 % accessible gratuitement. Ce qui risque de couter cher, c’est les invocations pour obtenir les meilleurs pet et tous les skins. Pour le reste, on a un pass de combat, et quelques achats en boutique pour augmenter l’espace de stockage, ne pas perdre d’xp quand on meurt, et changer les points de talents.

La note ? Elle est salé, ce test, est pour moi complètement décevant, pour deux raisons :

La première, c’est que, je vois actuellement aucun intérêt au jeu, j’ai joué presque 20h, et je roule sur l’intégralité des mondes, donc, sans difficulté même minime, je perds l’intérêt ludique.

Et la seconde, c’est l’univers du jeu. Je vous ai pas trop parlé de l’histoire, parce que je trouve que le jeu n’a pas d’âme. Contrairement à Diablo ou Undecember, là y’avait un univers fort. Une bande son qui nous plonge dedans, des graphismes un peu plus dark et réalistes. Dans Torchlight, les cinématiques sont faites avec le moteur du jeu, ya presque jamais les voix. Et passé quelques heures de jeu, il n’y a même plus d’histoire, on va dans une zone, on arrache tout jusqu’au boss, et on recommence en boucle.

Oui, les mécaniques de build sont beaucoup plus intéressantes que ce qui est disponible dans Diablo. Mais l’univers presque cartoon et la simplicité du jeu me laissent perplexe, puisqu’il n’y a aucun intérêt à optimiser. C’est dommage, j’espère qu’ils amélioreront la qualité du jeu, sinon, il vont jamais, mais vraiment jamais réussir à surpasser Diablo qui sera le premier hack & slash de qualité à paraître en version globale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Cookie Consent with Real Cookie Banner